St-Martin 2020

Préparation de la soupe

Mercredi 7 octobre
dès 15h30

Prépare ton tablier

Aiguise tes couteaux

Prends ta planche

et ta bonne humeur

 

 

La soupe solidaire de la St-Martin 2020

 

    Quand ?

    Lundi 9, mardi 10, mercredi 11 novembre sur les pauses de midi

    Où ?

    En extérieur, sous les couverts

    Comment ?

    Avec votre bol et votre cuillère

    Dans quels buts ?

    Pour vivre un moment de convivialité et de solidarité

    Participation consciente et bénéfices versés à l’Association des Amis du Gymnase de Burier (AAGB) et à une association de votre choix - voir communication du Comité des élèves.

    Stands

    Discussion autour de la Charte

    Pour les classes de 1ère année des trois écoles

    Quand ?

    Mardi 10 novembre en périodes 7 et 8

    Comment ?

    Avec les maître·sse·s de classe - des informations sur les modalités suivront.
     

    Historique

    Tout commence par le bruissement d’une vieille histoire, comme on pourrait en trouver aux quatre coins du monde : Martin, légionnaire romain et fils d’officier supérieur, déchire son manteau avec son épée pour en donner la moitié à un pauvre bougre, transi et affamé.

    Le potentiel de transformation sociale de ce récit n’échappe à personne : un gosse de riche notable qui partage ? On s’emballe, forcément, et les toutes jeunes communautés chrétiennes romaines font de Martin un saint patron, qui a lâché les honneurs de sa carrière martiale au service du pouvoir romain pour le monastère et une vie sobre au service des laissés-pour-compte. Depuis, et dans l’Europe entière, la portée symbolique de cette histoire s’est retrouvée partout à l’affiche : vitraux, chapiteaux et médailles l’ont diffusée, comme autant de pins rappelant un slogan politique.

    Vevey a fait de St-Martin son patron et à la grande foire régionale de la St-Martin en novembre, on s’échange, on achète et on vend les fruits du travail de la bonne saison. Grand-messe de l’interdépendance, ou événement marchand ? Récupération commerciale, ou syncrétisme pragmatique ? 

    A Burier, nous avons choisi d’en faire un moment où l’on prend soin des gens qui nous entourent tous les jours au gymnase et de ce qui nous porte au quotidien. Le repas partagé est cuisiné à partir des courges cultivées par les étudiant.e.s du groupe Jardin, de la graine au planton à l’assiette, avec curiosité, patience, anticipation et sens de la coopération